Qu’est-ce qu’une Landing Page et Comment Créer la Vôtre ?

Votre site web a un objectif précis :-générer des prospects, vendre vos produits. Peut être que vous n’arrivez pas à atteindre vos objectifs en termes de nouveaux prospects et ventes réalisées. Si c’est le cas votre taux de conversion est probablement en cause. Pour l’augmenter il existe une option pour vous : la landing page.

Dans cet article vous allez découvrir :

  • Ce qu’est une landing page
  • Pourquoi les landing pages peuvent vous aider dans votre business
  • Comment créer votre landing page

Qu’est-ce qu’une landing page ?

Au sens strict, une landing page ou « page d’atterrissage » en français correspond à toutes les pages de votre site web où les internautes pourraient atterrir. En réalité, en marketing une landing page a une vocation bien plus spécifique et ne s’apparente pas à n’importe qu’elle page. Une landing page est un page autonome, créée indépendamment de votre site internet. Elle a un seul et unique objectif : guider les visiteurs vers l’action que l’on attend d’eux. Les landing pages sont souvent utilisées pour de la publicité Adwords notamment car leur taux de conversion est excellent. Les visiteurs entrant sur une landing page auront beaucoup plus de chances de prendre une action que s’ils étaient sur une page quelconque.

Il existe principalement deux types de landing pages :

  • Landing page « Click Through », « cliquer sur » en français
  • Landing page « Leads Generation », « génération de prospects » en français

La landing page « Click Through » correspond tout simplement à une page qui a l’objectif de faire cliquer le visiteur sur un lien. Ce type de page sert à chauffer le prospect, qui s’il clique sur l’appel à l’action est plus apte à prendre des actions plus importantes. La landing page click through est souvent suivi d’une deuxième landing page. Une landing page « génération de prospects » voire même une page de vente si les prospects sont chauds.

La landing page leads generation a un seul objectif collecter les informations de prospects. Tout type d’information peut être demandé. L’adresse e-mail, nom, prénom, numéro de téléphone sont les plus utilisés.

Le but étant d’attirer le plus de trafic possible sur les landing pages pour générer le plus de prospects possible ou augmenter vos ventes en ligne.

 

Conseils pour créer une Landing Page

Qu’est-ce qu’une bonne landing page ? Quels conseils pour créer votre première landing page ?

Un seul but

Sur votre blog, vous avez plein d’appels à l’action différent : les derniers commentaires, les derniers articles, la barre de navigation, la barre de partage sur les réseaux sociaux, les liens vers vos différents articles et pages etc… L’internaute a le choix entre de très nombreuses actions, ce qui n’est pas forcément idéal si une seule de ces actions est utile pour vous. La landing page qui permet justement de limiter le choix du visiteur a une seule action. Ce qui augmente considérablement votre taux de clic ou taux de conversion.

Vous pourriez alors tomber dans le piège de vouloir profiter de l’efficacité de votre landing page pour insérer un autre appel à l’action. Ce qui entraînerait alors de la confusion chez le visiteur, il ne comprendrait pas ce que vous attendez de lui.

Voulez vous qu’il renseigne des informations à propos de lui ? Voulez-vous qu’il achète l’un de vos produits ? Définissez clairement ce que vous attendez de vos visiteurs. La conception de votre page d’atterrissage n’en sera que plus simple pour vous et plus cohérente et compréhensible par les visiteurs de votre site.

Une landing page rapide

Une landing page a pour simple objectif de convertir vos visiteurs en prospects ou vos visiteurs en clients. Qu’est qui est aussi désagréable qu’une longue file d’attente dans un magasin ? Réponse : un long temps de chargement sur un blog. Il est prouvé que le temps de chargement à une incidence négative sur les taux de conversion. Ce serait donc dommage de perdre des prospects ou clients seulement parce que vous n’avez pas optimisé la landing page de votre site.

Une landing page responsive

Une landing page peut être chargé depuis n’importe quel type d’appareil. Un ordinateur, une tablette, un smartphone. Bien que ce soit une page spécifique, cela reste une page. Elle doit être agréable à consulter sur tous les appareils. Avoir une landing page responsive c’est se garantir que personne n’est écarté de votre offre.

Désactiver la navigation

Comment rendre maximal le taux de conversion ? Réponse : en limitant les choix de navigation sur votre landing page.

Moins l’on a de choix, plus facile est la décision.

Vous avez sûrement déjà dû vous confronter à ce principe dans des situations de la vie de tous les jours. En voici un exemple:

Lorsqu’on arrive au rayon yaourt de sa superette, en 5 secondes on choisit entre les yaourts à la vanille et ceux au chocolat. Par contre lorsque l’on va faire ses courses en hypermarché, on fait face à un mur de yaourts avec bientôt autant de saveurs que d’étoiles dans le ciel. Le choix est alors plus difficile, on va réfléchir pendant 5 min, prendre un paquet puis le reposer sur l’étagère, en choisir un autre puis finalement aussi le reposer. Et peut-être, passer au rayon suivant sans acheter de yaourts.

L’ergonomie de la navigation pour les visiteurs est souvent la priorité lorsque l’on conçoit ses pages. Mais absolument pas lorsque l’on conçoit une landing page. Tout simplement car chaque lien présent sur votre landing page représente une opportunité pour les internautes de contourner l’action centrale de la page. Celle que vous souhaitez qu’ils prennent. Chaque nouveau lien que vous laissez sur votre landing page est comme une balle que vous vous tirez dans le pied. Votre taux de conversion en sera fortement impacté.

Il faut donc penser à retirer tous les éléments incluant des liens. Dont : le logo, la barre de navigation, la barre latérale et le footer de votre site. La seule option qui s’offre à vos visiteurs est alors celle qui compte le plus pour vous. Ex : Acheter votre nouveau produit.

Titre efficace

Pour qu’une landing page soit efficace, il faut que le titre scotche les internautes. Tout simplement car le titre est le premier élément que vont voir vos visiteurs avant de cliquer sur votre page. C’est ce qui va leur donner envie de vous accorder de l’intérêt. Plusieurs moyens sont efficaces pour attirer l’attention et la retenir, voici quelques exemples :

  1. Répondre à un besoin. Ecrire un titre explicite et montrant que la réponse est présente sur la page. Il s’agit des titres commençant par « Comment… »
  2. Attiser la curiosité. Personne n’aime la sensation d’être tenu à l’écart de quelque chose. Ex: La compétence que vous devez à tout prix acquérir pour… » ou encore « Le secret bien gardé de tous les… »
  3. Répondre à une solution rapidement. Ex: Il s’agit de la façon la plus rapide, la plus rapide de…

Vous trouverez plein d’articles sur internet rassemblant des dizaines de titres efficaces et percutants. A vous de choisir celui qui aura le meilleur impact pour vous.

Bénéfice clair

Pour détenir une landing page qui convertit il faut que le message transmis soit clair et que le bénéfice saute aux yeux. Si les gens sont sur votre page c’est uniquement pour voir ce que vous avez à leur offrir. Pas pour voir que vous connaissez les règles de la littérature. Il faut allez droit au but, décrire précisément le bénéfice que peuvent tirer vos visiteurs. Cela ne sert à rien de sortir ses plus proses. Ecrivez avec des mots simples, des phrases courtes et des paragraphes n’excédent pas 3 lignes.

Pour faciliter la lecture et la compréhension de la valeur que vous apportez la mise en forme a aussi sa place. Comme toujours privilégiez une police lisible et de bonne taille. Pour la couleur le choix est libre à partir du moment où le texte contraste bien avec l’arrière plan. Pensez aussi à la longueur et l’espacement idéal de vos lignes. Je vous recommande de partir sur une longueur comprise entre 50 et 75 caractères et un espacement de 120/140%.

Un irrésistible bouton d’appel à l’action

Pour pousser les personnes à cliquer là ou vous souhaitez qu’elles cliquent l’optimisation va même jusqu’au bouton. Lorsqu’on entend bouton d’appel à l’action, cela nous parait évident d’inscrire »Télécharger » sur le bouton lorsque nous proposons un document téléchargeable.

C’est d’ailleurs comme cela que les marketeurs ont procédé pendant plusieurs années. Mais il y a une façon plus intelligente d’inviter à l’action que de simplement donner des consignes à l’internaute. Vous voulez savoir ce que c’est ? Rappeler le bénéfice. Si votre guide téléchargeable vise à changer d’alimentation vous pourriez inscrire « Je veux me sentir mieux dès maintenant » ou encore « J’apprends à donner ce que mon corps réclame ». On est très loin du simple « Télécharger le guide ».

La taille du bouton a son importance, s’il est trop petit les gens risquent de ne pas pouvoir cliquer dessus. Le principe est de reprendre la forme que les gens ont associée à ce qu’est un bouton. Sur internet un bouton est souvent de forme rectangulaire. Alors faites un bouton rectangulaire, ne choisissez pas un bouton octogonal ou en forme d’étoile. Personne ne verra qu’il s’agit d’un bouton et dans le meilleur des cas cela paraîtra anormal car inconnu. Et l’inconnu pousse souvent les gens à ne pas agir.

Pour rendre plus visible votre bouton d’appel à l’action vous pouvez jouer sur les ombres, les effets 3D. Plus il est réel et plus il sera tentant d’appuyer dessus.

Pour l’emplacement certains disent qu’il faut à tout prix qu’il soit au dessus de la ligne de flottaison. D’autres affirment que cette méthode est trop agressive et qu’elle n’est pas efficace. En réalité ce n’est pas juste une question de « au dessus » ou « en dessous ».

Ce qu’il faut comprendre c’est que l’on ne vend pas quelque chose sans avoir énoncé les bénéfices associés. Donc si votre page est courte et que tous les bénéfices sont visibles dès le début de la page, mettre un bouton d’appel à l’action avant la fameuse ligne de flottaison est cohérent. Au contraire si aucun bénéfice n’est présent sur votre début de page, mettre un bouton d’appel à l’action sera inutile.

Pour résumer : les bénéfices avant le bouton d’appel à l’action après.

Utiliser des images et vidéos

Attention, une page de vente n’est pas un album photo. Les images n’ont leur place que si elles aident à percevoir le bénéfice de ce que vous offrez. Surtout pas pour combler un vide dans votre page. Il peut aussi être utile de souligner certains éléments ou fonctionnalités de votre offre par des icônes. En associant chaque avantage à une icône la mémorisation est beaucoup plus importante chez les internautes.

Les vidéos aussi peuvent avoir leur place sur une landing page. Le principal atout de la vidéo est la capacité à inspirer confiance et exposer le bénéfice clairement et rapidement. Si vous faites du personal branding et que vous n’êtes pas très connu, cela peut être le moment de montrer votre visage.

Si un produit est à la clé de l’action, vous pouvez insérer des vidéos témoignages avec les retours de vos clients. Lorsque vous incluez les témoignages sur votre landing page, veillez à sélectionner ceux étant spécifique. Ceux avec des résultats chiffrés, une comparaison avant/après votre intervention. Le poids de ces témoignages est bien plus important que les témoignages généraux et ne prouvant pas votre réelle valeur ajoutée.

Un autre type de vidéo qui fonctionne bien sont les vidéos études de cas. Elles permettent de prouver votre expertise et de montrer concrètement ce que vous pouvez apporter aux visiteurs.

La taille du formulaire

Est-ce qu’il faut un formulaire court ou long ? Il n’existe pas de réponse unique, encore une fois. Tout dépend d’une seule chose, la valeur perçue de ce que vous donnez en échange. Si vous offrez un ebook, demander l’adresse e-mail et le nom de la personne semble être le maximum. Au contraire, si vous apportez une demi-heure d’audit gratuit en BtoB vous pourrez facilement demander des informations supplémentaires. Ce qu’il faut savoir c’est que plus le formulaire a de champs à remplir et plus le taux de conversion diminue.

Avant tout demandez vous quelles informations sont les plus importantes pour vous et pourquoi vous en avez besoin. Cela vous aidera à faire le tri et ne demander que l’essentiel. Car en plus de réduire le taux de conversion avoir beaucoup d’informations prend plus de temps pour la qualification de vos prospects.

Forts indicateurs de confiance

Plus le visiteur est en confiance et plus il sera prêt à prendre l’action que vous attendez de lui. Cela passe par les témoignages, l’avis d’experts mais aussi des indicateurs. Si vous vendez un produit, le « https » est gage de sécurité mais ne suffit pas totalement pour vendre. Il faut alors ajouter par exemple des badges de sécurité, paiement sécurisé, données privées non revendues etc…

Pour proposer une solution, un résultat il faut être légitime et avoir déjà atteint ce résultat soi-même. Si vous vendez une solution miracle pour prendre 10kg de muscle alors mettez une photo de vous torse nu. Donnez la preuve que vous savez de quoi vous parlez.

L’être humain a aussi associé certaines caractéristiques à une situation, à un résultat. Si quelqu’un vous propose d’apprendre à générer des revenus sur internet et affirme gagner 30 000 euros par mois. Est-ce que vous le croiriez s’il vivait dans un studio ? Qu’il ne portait pas de vêtement « haut de gamme » ? Probablement que non car dans notre tête lorsque l’on imagine quelqu’un gagnant 30 000 euros par mois, on l’imagine  vivant dans une villa. Et conduisant dans une mercedez. Pourtant il se peut que cette personne soit tout à fait légitime pour vous parler.

Vous voyez les raccourcis que l’on fait inconsciemment et l’impact psychologique qu’ils peuvent avoir ? Pourquoi ne pas les exploiter et souligner la crédibilité de votre offre ?

Page de remerciement

Pour bien entamer les relations avec vos prospects, ou vos clients la moindre des choses est encore de les remercier pour leur confiance. A ce moment là vous pouvez en profiter pour proposer des ressources (articles, pages…) et produits complémentaires. Et ainsi amplifier l’apport de valeur que vous faites à ces personnes.

Faire des tests A/B

Si vous avez lu attentivement l’article vous avez compris qu’une bonne landing page demande de la réflexion, le souci du détail. De multiples éléments rentre en compte dans le fait que les visiteurs vont cliquer ou pas sur votre lien. Le moindre petit changement peut augmenter considérablement votre taux de conversion. Il n’est pas rare d’augmenter ses conversions de 20% en changeant la couleur de son bouton d’appel à l’action.

Les tests A/B sont un excellent moyen d’optimiser constamment vos landings pages. Vous allez concevoir deux landings pages différentes et qui vont s’afficher aléatoirement aux visiteurs. L’objectif est d’observer quel page est la plus performant pour conserver ce qui fonctionne. Pour toujours pouvoir identifier la cause d’une évolution de votre taux de conversion je vous conseille de modifier un élément à la fois. Et d’analyser encore et encore. L’amélioration des landings pages se fait à tâton.

A bientôt

Partagez l'article sur :
Xavier
 

Xavier Cuvit est blogueur, entrepreneur et webmarketeur. Il aide les personnes motivées à lancer leur business en ligne, acquérir une audience et générer des revenus. Tout en conservant leur activité principale : emploi salarié ou études.

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments