Comment protéger son Blog ?

Vous avez lancé votre blog en espérant que d’autres personnes le lisent. Ou peut-être bien que vous souhaitez lancer votre blog. Comme dans une entreprise, avec votre blog vous pouvez être victime de deux pratiques :

  • le vol d’informations (vol de votre contenu)
  • le cambriolage (site hacké)

Je sais que lorsque l’on crée un blog, la protection de son blog n’est pas la première chose à laquelle on pense. Et pourtant ces deux pratiques sont très présentes sur le web. Peut-être avez-vous, vous même déjà réutilisé l’image de quelqu’un d’autre ? Commencez pas adopter les bonnes pratiques en ne violant pas les créations d’autrui. Il existe d’ailleurs des banques d’images libres de droits. Alors pourquoi voler celles des autres ?

Désolé de vous effrayer avec cela, mais est-ce que vous pensez que votre blog est correctement protégé contre le vol de contenu et les hackers ?

 

Protéger son Blog contre le vol de contenu

En créant un blog, on crée du contenu : des articles, des pages, des images et des vidéos. En droit français ce contenu vous appartient car vous en êtes à l’origine : vous en êtes l’auteur. Je cite : « L’auteur d’une œuvre de l’esprit jouit sur cette œuvre, du seul fait de sa création, d’un droit de propriété incorporelle exclusif et opposable à tous. » Art L111-1 du CPI

D’autres personnes mal intentionnées pourraient vous voler quelques uns de vos contenus voire la totalité de votre blog pour le réutiliser sur l’un de ses sites ou blogs. C’est illégal mais ça existe.

Vous allez découvrir comment dissuader au vol de son contenu, comment protéger son blog, comment détecter tout contenu volé.

Dissuasion et déposer son contenu

Lorsque vous êtes victime de vol vous pouvez bien entendu avoir recourt à un avocat pour faire sanctionner le voleur. En réalité cela peut vite être coûteux.

A l’image des personnes qui mettent une étiquette « Maison sous vidéo-surveillance » alors qu’il n’ont pas de caméra, vous pouvez d’abord utiliser la dissuasion. Ça ne vous coûtera rien et cela permet de freiner une grande partie des voleurs potentiels. En l’affichant sur votre site les personnes verront que vous connaissez vos droits et que vous êtes armé pour vous défendre.

Pour cela c’est très simple, il va falloir rédiger vos Mentions légales avec les Conditions Générales d’Utilisation de votre blog. Ce sont les règles de votre blog, elles indiquent aux visiteurs ce qu’ils peuvent faire et ne pas faire.

Le vocabulaire employé doit être juridique pour avoir de la valeur. L’idéal reste donc d’acheter un template fait par un avocat que vous pourrez réutiliser ou faire rédiger complètement vos Conditions Générales d’Utilisation.

Je vous conseille d’être le plus clair possible. Vous devez avoir écrit noir sur blanc ce que vous autoriser ou non. Exemple : « Le contenu présent sur le blog appartient seul et uniquement à son auteur. Il est donc strictement interdit de reprendre tout ou partie de du contenu de ce blog pour, quelque en soit l’objet. »

Les Conditions Générales d’Utilisation seront ensuite à placer tout en bas du site, dans le footer. Afin qu’elles soient visibles et accessibles de tous à partir de n’importe quel article ou page.

N’oubliez pas non plus le Disclaimer, quelques paragraphes vous permettant de préciser les droits de vos lecteurs et les vôtres. Avec un blog vous proposez du contenu gratuitement au plus grand nombre, déchargez vous donc de toute responsabilité vis à vis des informations données. Certaines personnes n’hésitent pas à faire valoir leurs droits, ce serait donc dommage que vous portiez le chapeau pour l’erreur de quelqu’un d’autre.

Pour plus de sécurité, vous pouvez aussi déposer votre blog en tant que marque sur le site de l’INPI.

Vous êtes l’auteur du blog et propriétaire de son contenu, encore faut-il pouvoir prouver que vous en êtes bien l’auteur. La preuve d’antériorité est la plus forte, si vous possédiez le contenu avant l’autre personne alors vous êtes le créateur. Pour cela vous pouvez par exemple vous envoyer un email avec l’article que vous venez  publier. L’email agira comme preuve si vous avez un souci.

 

Savoir si son contenu a été volé

Si votre contenu a été volé puis réutilisé, il apparaîtra en dupliqué dans Google. Ce qui pénalise d’ailleurs votre référencement. Sans nécessairement s’en rendre compte on peut avoir été victime de vol de contenu.

Comment savoir si j’ai déjà été volé ? Il suffit de vérifier que le contenu de votre blog n’apparaît pas en dupliqué, qu’il n’a pas été réutilisé. Pour cela le plus simple et gratuit reste de vous rendre sur Google, de saisir entre guillemets une phrase de votre article.

Si dans la page de résultat, un seul résultat apparaît alors vous n’avez pas été victime de duplication de contenu. Si vous trouvez d’autres sites avec les mêmes contenus vous avez été victime de vol. Vous pouvez donc exercer vos droits.

Sinon, il existe des logiciels comme Positeo qui scanne votre contenu ou url et vous indique si le contenu est dupliqué.

 

Protéger son Blog des hackers

Protéger son Blog contre le vol de contenu c’est bien mais cela ne suffit pas car il existe les hackers. Et oui. Quand on parle de hacker souvent on ne sait pas réellement de quoi l’on parle.

Qu’est-ce qu’un hacker ? Qu’est-ce qu’il nous veut ?

« Personne qui, par jeu, goût du défi ou souci de notoriété, cherche à contourner les protections d’un logiciel, à s’introduire frauduleusement dans un système ou un réseau informatique. (Recommandation officielle : fouineur.) » Source : Larousse.fr

Personnellement j’ajouterai « par profit personnel » à la suite de « souci de notoriété car bien souvent si un hacker décide de hacker votre site il ne le fait pas que pour le plaisir.

Lorsqu’il est parvenu à pénétrer sur votre site il peut tout simplement décider d’ajouter des liens cachés pointant vers son blog. Ou même ajouter du code malicieux avec des bannières indésirables visant à escroquer vos visiteurs et tout ça sans que vous puissiez vous même le voir.

Après avoir lu les risques encouru sans protection contre les hackers voici comment protéger votre blog WordPress :

  • Sécuriser votre identifiant et mot de passe WordPress
  • Avoir un anti-virus actif et à jour
  • Disposer d’une version de son thème et de WordPress à jour
  • Utiliser un plugin de sécurité

La première étape pour limiter les risques de hack est de créer un identifiant et un mot de passe complexe, mêlant, chiffres, lettres, minuscules, majuscules et symboles.

Exemple de mot de passe optimal: Jd7Ua3!4m

La deuxième étape est d’avoir un anti-virus actif pour éviter toute intrusion sur votre ordinateur puis sur votre blog. Et à jour car des failles sont constamment découvertes et corrigées dans les logiciels d’anti-virus. Alors autant profiter de la meilleure protection possible. Vous ne payez pas plus cher.

La troisième étape consiste à utiliser la dernière version de votre thème et de la plateforme WordPress car toutes les failles ont été corrigées.

Pour terminer je vous conseille d’utiliser un plugin de sécurité bloquant les tentatives de connexion à partir d’adresses IP frauduleuses. Personnellement j’utilise le plugin Wordfence Security en version gratuite qui permet aussi de limiter le nombre de requêtes par minute.

Les hackers envoient souvent un nombre gigantesque de requêtes en un laps de temps très court afin de faire saturer et crasher votre serveur. Avec Wordfence vous pouvez paramétrer le nombre max de requêtes par minute. Et bloquer toute personne anormalement trop sur votre blog.

Allez protéger votre blog maintenant !

Partagez l'article sur :
Xavier
 

Xavier Cuvit est blogueur, entrepreneur et webmarketeur. Il aide les personnes motivées à lancer leur business en ligne, acquérir une audience et générer des revenus. Tout en conservant leur activité principale : emploi salarié ou études.

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments